Olivier De Schutter : G20, cinq priorités pour améliorer la sécurité alimentaire mondiale

Olivier De Schutter : G20, cinq priorités pour améliorer la sécurité alimentaire mondiale

Olivier De Schutter, rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation

Face à la récurrence des crises alimentaires, la présidence française du G20 réussira-t-elle là où d’autres ont échoué ? A l’approche du sommet agricole des 22 et 23 juin, l’urgence d’adopter un plan d’action ambitieux ne fait plus aucun doute. Dans ce cadre, la France est appelée à jouer un rôle décisif auprès de ses partenaires : celui d’avancer des priorités à même de sortir le système alimentaire de l’impasse où il se trouve. Car c’est bien à une impasse à laquelle nous sommes confrontés.

Partant du diagnostic erroné liant la faim à un simple manque de nourriture au niveau global, les gouvernements se bornent depuis des années à augmenter la production agricole par des moyens industriels, tant pour nourrir les villes en expansion que pour alimenter un marché international, considéré comme solution miracle à l’"insuffisance" des productions nationales. Les efforts en vue de faire croître l’offre ont tenu lieu de politique de sécurité alimentaire.

lire la suite sur le site du Monde.fr

Olivier De Schutter, rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation

source : LEMONDE.FR

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |