Les derniers livres sur l’agriculture

Les titres avec (*) sont disponibles au CNCD-11.11.11 accessible sur rendez-vous au 02 250 12 64 ou pfsa@cncd.be

"Dieu n’est pas un payasan". Mamadou CISSOKHO Mars 2009, Présence Africaine, Grad. Sous ce titre un peu provocateur et mystérieux, on retrouve l’histoire, sur plus de trente ans, du mouvement paysan de l’Afrique de l’Ouest et l’itinéraire personnel d’un de ses leaders les plus représentatifs. D’une manière plus générale, ce livre remet en cause le schéma dominant des actions de l’État et/ou de la « coopération », avec des solutions élaborées au sommet, et plus ou moins imposées, ou des découpages en filières qui détruisent les complémentarités des exploitations familiales. Lire l’article de défi sud (SOS Faim)
La Famine mondiale est imminente - Comment les villages pourraient assurer une prospérité durable. Notre " civilisation " industrielle urbaine a détruit la planète et son climat. Les technologies, appliquées à l’agriculture, ont provoqué l’abandon de la production de qualité au profit de la quantité. Le développement continuel du secteur industriel doté de l’arme publicitaire a créé des besoins illimités, le tout nécessitant une croissance économique continue que la planète ne supporte plus. Entretemps, les gardiens de la nature sont partis avec leur savoir faire, les sols s’épuisent, l’eau est rare et polluée et la nourriture industrialisée crée des maladies modernes. Sans un retour massif à la campagne, les famines sont inévitables à court terme. La renaissance des villages du futur, dotés d’une large autonomie et de technologies nouvelles, simples et renouvelables, capables de protéger et embellir l’environnement, pourra assurer une prospérité durable. Nous serons bientôt contraints et forcés d’agir en ce sens...
Souveraineté alimentaire, que fait l’Europe ? Pour une nouvelle politique agricole et alimentaire européenne.
sous la direction de Gérard Choplin, Alexandra Strickner et Aurélie Trouvé. 2013, fin de la politique agricole commune (PAC) ? Très bien, pourrait-on se dire. Car après tout, ses dégâts sociaux, environnementaux et sur les pays du Sud sont importants. Mais c’est vite oublier que la PAC, fondée il y a 50 ans, avait d’autres objectifs : assurer la sécurité alimentaire, la stabilité des marchés et des prix raisonnables pour les paysans comme pour les consommateurs. Pour cela, il fallait mettre en place une régulation forte des marchés au niveau européen. À qui profite à présent son démantèlement, sur fond de libéralisation des marchés agricoles ? Aux pays exportateurs les plus riches ? Aux multinationales ? Et les liens avec la crise mondiale des prix alimentaires et les « révoltes de la faim ?
Nourrir la planète, Comprendre la souveraineté alimentaire
sous la direction de Stéphane Desgain, 2008Ce livre, présenté à la foir du Livre de Bruxelles, édition 2008, est un ouvrage collectif des membres de la PFSA avec Jean-François Sneessens, Gérard Choplin, Marie Teller, Alex Danaux, Sophie Charlier, Thierry Kesteloot, Francisco Padilla, Lionel Delvaux, Antoinette Brouyaux et Denis Horman. Il est introduit par Marcel Mazoyer (France) et Ibrahima Coulibaly (sénégal) y a contribué..
L’agriculture de demain : Gagnants et perdants de la mondialisation.
de Pierre Rainelli (Auteur), Pierre Lepetit (Préface), Editeur : Felin - 2007 - L’agriculture mondiale et son avenir sont au cœur des débats contemporains. Pierre Rainelli, chercheur économiste à l’INRA, tente un bilan de vingt années de libéralisation des échanges commerciaux des produits agricoles. Avec un préalable : le constat d’une très grande inégalité des situations. D’un côté, les pays développés où la population et la production agricoles ne « pèsent » pas plus que quelques « pour cent », mais dont la richesse générale permet de financer des soutiens aux producteurs
Nourrir l’humanité : Les grands problèmes de l’agriculture mondiale au XXIe siècle (Poche)
de Bruno Parmentier (Auteur), Edgard Pisani (Préface), La Découverte, 2009, 9.5 €, Nourrir l’humanité ? Un défi complexe face au scandale des 850 millions de personnes qui ne peuvent manger à leur faim et aux trois milliards d’humains supplémentaires qu’il faudra nourrir en 2050, alors que la planète va manquer d’eau, de terre et d’énergie et que nous devrons affronter les effets de nos inconséquences actuelles. Dans ce livre sont présentés tous les aspects de ce gigantesque défi, sans doute le plus important du XXIe siècle et pour lequel l’agriculture sera à nouveau appelée à occuper le devant de la scène. Sont ainsi exposées les questions de l’avenir des subventions agricoles au sein d’un commerce mondialisé des rapports de l’agriculture avec l’agro-industrie et la grande distribution, du risque de crises sanitaires de grande ampleur, de l’extension de la production OGM, mais aussi de l’émergence de nouveaux pays exportateurs (Chine, Brésil).
Etat des résistances dans le Sud-2009, Face à la crise alimentaire
Points de vue du Sud - Centre tricontinental, Volume XV (2008), n°4, Pour nombre de capitales du Sud, l’année 2008 aura été celle des « émeutes de la faim ». Plus fondamentalement, ces protestations sont l’ultime soubresaut d’une tendance lourde : la marginalisation des agricultures vivrières au profit des monocultures d’exportation et la dépendance accrue des pays pauvres vis-à-vis des marchés internationaux qui en découle. CETRI
Agriculteurs du monde (*) : Du néolithique à nos jours, Marcel Mazoyer, Laurence Roudart, Seuil, 1997

- Agriculture biologique, les grands principes de production et l’environnement professionnel, Laurence Amand et Nathalie Langlois, Educagri Editions, 2004, 215 p., 18 €

- Agriculture biologique, maîtriser la conversion et ses conséquences, Nathalie Langlois et Vincent Gauchard, Educagri Editions, 2004, 101 p., 18 €

- Les paysans sont de retour, Silvia Pérez-Vitoria, Actes Sud, 2005, 266 p., 20 €

- Après les feux de paille, politiques de sécurité alimentaire dans les pays du Sud et mondialisation (*), Jospeh Rocher, Editions Charles Léopold Mayer, 1998, 88 p.

- A qui profitent les actions de développement ? (*) La parole confisquée des petits paysans (Nordeste Brésil), Eric Durousset, Harmattan, 2001, 184 p., 14,94 €

- Agriculture, monde rural et environnement : qualité oblige, Jean-Luc Pulo , Dominique Dron, Documentation française, 1998, 589 p., 25 €

- Agricultures et paysanneries des Tiers mondes (*), Marc Dufumier, Karthala, 2004, 598 p., 32 €

- Au delà du bio : la consom’action, Jean-Pierre Rimsky-Korsakoff, Ed. Yves Michel, 2003, 239 p., 17 €

- Bien manger, c’est facile et c’est pas triste, Brigitte Fichaux, Ed. Des Dessins et des Mots, 2004, 160 p., 15 €

- Bio raisonnée OGM, quelle agriculture dans notre assiette ?, Claude Aubert et Blaise Leclerc, éd. Terre Vivante, 2003, 127 p., 15 €

- Ces OGM qui changent le monde, Gilles-Eric Séralini, Champs - Flammarion, 2004, 229 p., 8,20 €

- Changeons de politique agricole commune, Confédération Paysanne, 1001 nuits, 2002, 144 p., 2,50 €

- Conseils à gogo, Jean Kergrist, dessins de Nono, Des dessins et des mots, 2001, 142 p., 12,96 €

- Cuisiner bio mode d’emploi, Valérie Cupillard, La Plage éditeur, 2004, 160 p., 15 €

- Déclarations sur l’agriculture transgénique et ceux qui prétendent s’y opposer, René Riesel, Encyclopédie des nuisances, 2000, 112 p., 9,15 €

- Du poisson dans les fraises, Arnaud Apoteker, La Découverte, 1999, 228 p., 18,29 €

- Entre le marché et les besoins des hommes, Agriculture et sécurité alimentaire mondiale (*), Pierre-Yves Ghihéneuf, Edgard Pisani, Editions Charles Léopold Mayer, 1996

- Etat désangagés, paysans engagés (*). Perspectives et nouveaux rôles des organisations paysannes en Afrique et en Amérique latine, F. Charles Léopold Mayer, Paris, 1997, p.188

- Ethique et agro-industrie : main basse sur la vie, Vandana Shiva, Harmattan, Femmes et Changements, 1996, 123 p. 11,43 € Génétiquement incorrect, Gilles-Eric Séralini, Flammarion, 2004, 322 p., 19 €

- Graines suspectes, les aliments transgéniques (*) : une menace pour les moins nantis, Robert Ali Brac de la Perrière et Franck Seuret, Enjeux planète, 2002, 220 p., 15 €

- Histoires des agricultures du monde du néolithique à la crise contemporaine (*), Marcel Mazoyer et Laurence Roudart, Seuil-Points, 2002, 705 p., 11 €

- José Bové, La révolte d’un paysan (*), P. Ariès, C. Terras, Edition Golias, 2000, 95 p., 9,91 €

- L’agriculture bio se dessine, Fédé. Rég. des agrobiologistes de Bretagne, dessins de Goutal et Nino, Des Dessins et des mots, 2002, 99 p., 7,50 €

- L’agriculture talon d’Achille de la mondialisation, clés pour un accord agricole solidaire à l’OMC, Jacques Berthelot, L’Harmattan, 2001, 509 p., 33,54 €

- L’agriculture paysanne peut-elle nourrir le monde ? (*), Faim et développement, n°208, 2003, 27 p., 3€

- L’alimentation de demain, le règne des OGM ?, Olivier Révélant, Essentiels Milan, 2001, 63 p., 3,81 €

- L’enjeu alimentaire nord-sud, 56 schémas pour comprendre (*), Bertrand Delpeuch, Syros, Solagral, 1987, 157 p.

- La bio de la terre à l’assiette, Pascale Solana, Préface Jean-Marie Pelt, Bornemann et Sang de la Terre, 1999, 247 p., 19,67 €

- La biopiraterie ou le pillage de la nature et de la connaissance, Vandana Shiva, Edition Alias, 2002, 165 p., 18 €

- La bouffe d’égout, Fabien Perucca et Gérard Pouradier, Ramsay, 1999, 281 p., 18,14 €

- La construction d’un mouvement social MST Brésil (*), Martha Harnecker, Cetim, 2003, 248 p., 15 €

- La cuisine saine des quatre saisons, recettes de 230 jardinières et jardiniers biologiques, Terre Vivante, 1999, 348 p., 12,50 €

- La dette roman de la paysannerie brésilienne, Maurice Lemoine, L’Atalante comme un accordéon, 2001, 383 p., 17,53 €

- La faim, la bagnole, le blé et nous (*) : Une dénonciations des biocarburants, Fabrice NICOLINO, Fayard, 2007, 178 p.

- La guerre au vivant, OGM et mystifications scientifiques, Jean Pierre Berlan, Agone, 2001, 166 p., 11 €

- La longue marche de José Bové, Denis Pingaud, Seuil, 2002, 18 €

- La nature hors la loi l’écologie à l’épreuve du droit, François Ost, Découverte, 2002, 346 p., 13 €

- La reconnaissance du savoir rural, dir. Ian Scoones et John Thompson, CTA-Karthala, 1999, 474 p., 28 €

- La révolution aux pieds nus (*), Rappot au Club de Rome, Bertrand Schneider, Fayard, 1985, 344 p.

- La terre n’est pas à vendre, Bruno Rebelle, Desclée de Brouwer, 2002, 211 p., 18 €

- La vie rurale, enjeu écologique et de société propositions altermondialistes, François Plassard, Ed. Yves Michel, 2003, 141 p., 13 €
- Le goût amer de nos fruits et légumes, l’exploitation des migrants dans l’agriculture intensive en Europe, Forum civique européen, 2002, 132 p., 10 €

- Le guide du jardinage biologique, Jean Paul Thorez, Terre Vivante, 1999, 320 p., 15,09 €

- Le monde n’est pas une marchandise, des paysans contre la malbouffe, José Bové et François Dufour, entretiens avec Gilles Luneau, Pocket, 2001, 6 €

- Le piège transgénique ? vers un nouveau dialogue entre la recherche et le monde agricole, Robert Ali Brac de la Perrière et Arnaud Trollé, Ed. Charles Léopold Mayer, 1999, 88 p., 5,34 €

- Le poireau préfère les fraises, les meilleures associations de plantes, Hans Wagner, Terre Vivante, 2001, 111 p., 14,48 €

- Le principe de précaution, François Ewald, Christian Gollier et Nicolas de Sadeleer, Que sais-je ?, 2001, 126 p., 7,50 €

- Le procès de la vache folle n’aura pas lieu, J. Claude Jaillette et J. Louis Thillier, Hachette, 2003, 236 p., 18 €

- Le terrorisme alimentaire comment les multinationales affament le tiers-monde (*), Vandana Shiva, Fayard, 2001, 200 p., 17,50 €

- Les biotechnologies en débat, Suzanne de Cheveigné, Daniel Boy et Jean Christophe Galloux, Balland, 2002, 254 p., 22 €

- Les champs du possible, plaidoyer pour une agriculture durable, André Pochon, Syros, 1998, 239 p., 14,48 €

- Les dossiers noirs de la malbouffe, J.Claude Jaillette, Albin Michel, 2000, 219 p., 13,57 €

- Les experts face au risque : le cas des plantes transgéniques, Alexis Roy, Le Monde-PUF, 2001, 282 p., 19,50 €

- Les légumes passent à table, recettes inattendues, Collectif associatif de potager collectif bio "Côté jardins", Terre Vivante, 2001, 143 p., 12,20 €

- Les O.G.M. dans notre assiette ?, Catherine Chevallier, Sang de la terre, 2002, 222 p., 18 €

- Les OGM en guerre contre la société, Attac, Mille et une nuits, 2005, 138 p., 3 €

- Les paysans peuvent-ils nourrir le tiers-monde ? (*) , sous la dir. de Maxime Haubert, Publications de la Sorbonne, Paris, 1995, p. 268

- Les projets de développement agricole manuel d’expertise, Marc Dufumier, Karthala, 1996, 354 p., 24,39 €

- Les sillons de la colère, André Pochon,Syros-Alternatives Economiques, 2001, 126 p., 8,99 €

- L’impasse alimentaire ?, Nicolas Hulot, le comité de veille écologique et Karine Lou Matignon, Fayard, 2004, 237 p., 16 €

- L’irrigation des prés de fauche en Europe occidentale, centrale et septentrionale, Michel Cabouret, Karthala, 1999, 319 p., 25 €

- Manuel de taille douce, Alain Pontoppidan, Terre Vivante, 2004, 125 p., 14 €

- Maraîchage biologique, Joseph Argouarc’h, Valérie Lecomte et Jean-Marie Morin, Educagri Editions, 2006, 265 p., 25 €

- Modernités de la ruralité, Ecorev, numéro 9, juin 2002, 86 p., 6,20 €

- Nourrir le monde ou l’agrobusiness, enquête sur Monsanto, Magasins du Monde - Oxfam, 2000, 110 p., 7,47 €

- O.G.M. brevets pour l’inconnu, Anne Briand-Bouthiaux, Editions Faton, 2001, 287 p., 27,50 €

- O.G.M. ce que vous devez savoir..., Luke Anderson, Editions Harmonia, 2000, 166 p., 14,94 €

- OGM Le vrai débat (*), Gilles-Eric Séralini, Dominos, Flammarion, 2000, 128

- Organisations paysannes et indigènes en Amérique latine (*). Mutation et recompositions vers les troisième millénaire, Ethel del Pozo, Editions Charles Leopold Mayer, 1997, 171 p.

- Par ici la bonne soupe, Serge de Thaey, Terre Vivante, 2002, 121 p., 12 €

- Paysan du monde, José Bové, Le Livre de Poche, 2002, 475 p., 6,95 €

- Paysans de la parcelle à la planète, socio-anthropologie du réseau agriculture durable, Estelle Deléage, Syllepse, 2004, 245 p., 20 €

- Pesticides le piège se referme, François Veillerette, Terre Vivante, 2002, 159 p., 12,5 €

- Petit manuel anti-McDo à l’usage des petits et des grands, Paul Ariès, Golias, 1999, 96 p., 7,32 €

- Plantes et aliments transgéniques, Jean-Marie Pelt, Fayard, 1999, 167 p., 13,40 €

- Prendre en charge la malnutrition dans les pays en développement : Quelles stratégies pour demain ? (*) Actes du colloque « Action Sud », ULG, Huy, 1994, 71 p.

- Que sont devenus les paysans ? 1950-2000 Jorwerd, village-témoin, Geert Mak, Autrement, 2005, 279 p., 19 €

- Question agraire et mondialisation : Points de vue du Sud (*), Alternatives Sud, vol. 9 n° 4, 2002, 268 p.

- Ravageurs et maladies au jardin, les solutions biologiques, Otto Schmid et Silvia Henggeler, Terre vivante, 2000, 256 p., 19,06 €

- Remarques sur l’agriculture génétiquement modifiée et la dégradation des espèces, Encyclopédie des nuisances, 1999, 106 p., 10,67 €

- Rural ! chronique d’une collision politique, Etienne Davodeau, Delcourt, 2001, 144 p., 9,91 €

- Sécurité alimentaire : de la conception à l’action Status quaestionis (*), Luc Christiaensen, sous la dir. de E. Tollens, KUL, Ministère de la coopération au développement, 1995, 141 p.

- Société civile contre OGM, collectif, Ed. Yves Michel, 2004, 318 p., 19 €

- Tant qu’il y aura des coquelicots voyage en agriculture, Maryline Trassard, L’aube, 2004, 220 p., 17,8 €

- Terre nourricière : Afin que vivent les hommes (*), François Monnier, , L’Harmattan, 1996, 103 p.

- Un agronome dans son siècle, actualité de René Dumont, sous la direction de Marc Dufumier, Karthala-Inapg, 2002, 320 p., 25 €

- Un vieil homme et la terre, Edgard Pisani, Seuil, 2004, 232 p., 20 €

- Via campesina, alternative paysanne à la mondialisation néolibérale (*), collectif, Cetim, 2002, 256 p., 7,50 €

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |