16 Novembre 2015 : L’Agroécologie en action (Leuven)

16 Novembre 2015 : L’Agroécologie en action (Leuven)

Un événement pour échanger connaissances, pratiques et construire ensemble l’agroécologie de demain !

La Leerplatform Agro-ecologie & le GIRAF présentent le TAM 2015 qui organise la rencontre d’Agriculteurs, de consommateurs, d’ ONG’s, de scientifiques et de toutes personnes intéressés dans l’agroécologie et l’élargissement du mouvement social.

Pour LA 1ère FOIS, une journée nationale sera axée sur les pratiques, et veut donner la parole avant tout AUX PRATICIENS et aux organisations de la société civile. Les chercheurs du Groupe Interdisciplinaire de Recherche en Agroécologie du FNRS (le GIRAF) y seront également présents. Ils poursuivront leur réflexion lors du Belgian Agroecology Meeting ou BAM qui se déroulera le 17 Novembre (le lendemain). Le 17 est aussi ouvert à tous mais il se déroule en anglais et sous un format académique.

Programme du 16 novembre 2015

- 09h00 Accueil

- 09h30 Mot d’ouverture (prof. Erik Mathijs et prof. Marjolein Visser)

- 09h40 Dany Dubois raconte son expérience de transition vers l’agro-écologie. Dany Dubois est agriculteur biologique et vétérinaire à la Ferme du Moulin dans la région d’Ath, Hainaut. Dany a opéré une transition d’une ferme laitière conventionnelle (en activité complémentaire) vers une ferme laitière biologique (à temps plein) sur une période de 10 ans. La ferme est aujourd’hui complètement autonome tant en termes d’intrants qu’en termes de chiffre d’affaire. Ce sont ses problèmes de santé et ceux de son bétail qui ont été les éléments déclencheurs de cette transition.

- 10h00 Discussion par Denise Van Dam (UNamur). Denise Van Dam est psycho-sociologue, maître de conférences à l’Université de Namur dans le département des Sciences politiques, sociales et de la communication. Elle s’est spécialisée dans l’approche psychosociologique de l’agriculture biologique, la sociologie des mouvements sociaux et de l’éducation des adultes. Elle est membre du groupe GIRAF (Groupe interdisciplinaire de la recherche en Agroécologie), de l’Association européenne des sociologues et d’un groupe de recherche "Petites Paysanneries ».

- 10h20 Discussion par Erwin Wauters (ILVO / Univ. Antwerpen). Erwin Wauters est un économiste agricole actif à l’Institut flamand de recherche pour l’agriculture et la pêche (ILVO). Ses recherches se concentrent sur les systèmes agraires et les facteurs déterminant leur développement, avec un focus particulier sur l’agroforesterie, la gestion du risque, l’évolution des productions laitières. Il est membre de l’Association européenne des économistes agricoles (AEEA) et la Société pour l’épidémiologie vétérinaire et de l’économie (SVEPM). Il siège au conseil de l’Association belge des économistes agricoles (BAAE) et de la Société flamande de l’épidémiologie vétérinaire et de l’économie (FSVEE). Il enseigne également à l’Université d’Anvers.

10h45 Session d’ateliers parallèles

- 1) Échange de connaissances et de pratiques agro-écologiques : Les échanges de connaissances agroécologiques ne sont pas seulement des échanges « top-down » des institutions scientifiques vers les praticiens, il existe aussi et surtout de nombreuses connaissances et savoirs échangés entre les agriculteurs. Comment fonctionnent ces échanges et comment pouvons-nous les renforcer ? L’atelier est organisé par VLM (projet Sagiter), ILVO (projet Bio en image) et le MAP.

- 2) Les pionniers de l’agroforesterie en Belgique : succès, défis et obstacles : Partant du témoignage d’un pionnier de l’agroforesterie, les participants dégageront ensemble les problèmes et les défis posés par l’agroforesterie. Deux thèmes spécifiques seront abordés : comment améliorer l’approche agroécologique dans une zone agroforestière et comment obtenir le juste prix pour les produits de l’agroforesterie en jouant sur l’aval. L’atelier s’attachera à la manière d’impliquer les gens dans ces projets. L’atelier sera l’occasion de présenter le projet « Agroforesterie en Flandre » et de voir comment ce projet peut être pertinent pour les initiatives des participants. L’atelier est organisé par ILVO, Inagro, ABC Eco2 et WERVEL.

- 3) Les agriculteurs et les citoyens se mobilisent pour l’agroécologie. Comment peut-on favoriser l’adhésion des agriculteurs et des citoyens à l’agroécologie ? Nous poserons cette question à Tjerk Dalhuizen (Pays-Bas) qui a initié les rencontres « Voedsel Anders » (Se nourrir Autrement) et qui a réussi à ramener plus de 800 participants à des rencontres de plusieurs jours autour de l’agroécologie et ce, en un temps record. Peter Rombouts fera le lien comme co-initiateur de « Bodem Anders » (Le sol Autrement). Comment ont- ils géré ces initiatives, quels ont été les écueils et les pièges qu’ils ont dû esquiver. En bref, quels sont les facteurs de réussite d’une action ou campagne sur l’agroécologie ? Après cette introduction, une agricultrice réfléchira à l’aspect production : comment favoriser l’adhésion des agriculteurs à l’agroécologie ? Comment convaincre les agriculteurs à mettre en œuvre l’agroécologie dans leurs pratiques quotidiennes ? Comment entraîner des agriculteurs dans le mouvement pour l’agroécologie ? Raf Verbeke (D19-20) proposera des pistes pour toucher les citoyens. Comment pouvons-nous les sensibiliser et les mobiliser ? Comment favoriser le travail main dans la main des citoyens et des agriculteurs pour une agriculture différente et meilleure ? Un agriculteur/rice francophone présentera les différentes possibilités de campagne en Belgique francophone. Enfin Leen Laenens (Velt) offrira la perspective depuis les organisations / initiateurs de la campagne de l’agroécologie en Flandre. Avec la collaboration de "Réseau de transition agriculture-alimentation" (Flandre) et le Mouvement “Voedsel Anders » avec la Brabantse Milieufederatie (Pays-Bas).

- 4) Les systèmes alimentaires alternatifs comme moteur de l’agroécologie en Belgique. En Flandre comme en Wallonie ou à Bruxelles, les systèmes alimentaires alternatifs se développent, se multiplient et se diversifient. Malgré leur volonté affichée de proposer une formule plus respectueuse de l’environnement et de l’humain, c’est majoritairement par leur caractère local qu’ils sont identifiés et valorisés. Comment ces réseaux - GASAP, Voedselteams, Boeren & Buren, CSA… - s’approprient-ils le concept d’agroécologie et ses pratiques ? Quels défis et quelles opportunités accompagnent cette démarche ? Venez explorer avec eux les multiples facettes du rôle des systèmes alimentaires alternatifs comme catalyseurs de l’Agroécologie en Belgique. Avec la collaboration du Réseau des GASAP, Voedselteams, Fermet, Boeren & Buren, Réseau CSA

- 12h45 Lunch & Foire aux informations

14h00 Sessions d’ateliers parallèles

- 1) L’agroécologie à plus large échelle pour résoudre les enjeux agricoles et climatiques : L’agroécologie à plus large échelle signifie lier les connaissances et expériences locales avec les défis et les opportunités au niveau européen et au niveau international. L’atelier permettra de discuter des expériences pratiques des différents acteurs de la coopération et d’avoir des échanges d’expériences pour renforcer les pressions politiques en faveur d’une transition agro-écologique. L’atelier traitera des expériences autour des négociations sur le climat, de la FAO, et d’expériences en Amérique latine et en Europe (à confirmer). Avec la collaboration de Oxfam-Solidarité, la Coordination Européenne de Via Campesina, Greenpeace et Broederlijk Delen

- 2) Travailler ensemble pour une meilleure fertilité du sol : Au cours de cet atelier, nous allons visiter le CSA (Community Supported Agriculture) « Het Open Veld » des agriculteurs biologiques Tom Troonbeeckx et Brecht Goussey. Brecht est encore dans sa période de reconversion à la bio, tandis que Tom cultive sa terre de façon bio depuis plusieurs années déjà. Pouvons-nous constater des différences au niveau de la qualité du sol de ces deux parcelles voisines ? Karen Vancampenhout de la KULeuven examinera cela sur la base d’un profil de sol de chaque côté. Tom et Brecht expliqueront ensuite comment ils procèdent pour améliorer la fertilité des sols de façon continue. Il n’est pas toujours possible de boucler le cycle des nutriments au sein d’une entreprise de maraîchage. Par contre, un partenariat entre éleveurs et cultivateurs permet de mieux de boucler ce cycle. Tom et Brecht cultivent des légumes sur base du fumier provenant de l’élevage de Kurt Sannen. Kurt expliquera en quoi cette coopération présente des défis, entre autres, au niveau logistique et juridique. Ces défis ont été présentés à l’ILVO à la recherche d’une réponse. Bert Reubens (ILVO) commentera les résultats de cette recherche. Cet atelier comprend une visite de terrain. Chaussez et habillez-vous convenablement. Avec la coopération de « Het Open Veld », « Het Bolhuis », BioForum, KULeuven, ILVO.

- 3) De la semence au pain : Cet atelier présentera des initiatives reliant différents niveaux d’un système céréalier agroécologique (semences, culture, meunerie, panification, vente) pour obtenir un pain de qualité. Ce système sera présenté autour de la visite du moulin de l’Abbaye du Parc (« Abdijmolen », Heverlee) en présence du meunier et d’un jeune agriculteur cultivant ses céréales en CSA (Community Supported Agriculture) .Avec la collaboration de l’ULB et de Wervel.

- 4) L’agriculture urbaine : ...

- 16h30 Compte-rendu et conclusions

- 17h15 Drink de clôture

Date, lieu, heure :
- KU Leuven, ELEC Elektrotechnisch Instituut, Kasteelpark Arenberg 10, 3001 HEVERLEE
- 16 Novembre 2015, 9h00-17h00
- Tarifs réduits : 15 €, Autres : 25 € (Inclus lunch et drink !)

INSCRIPTIONS ET INFORMATIONS DETAILLEES


programme PDF (PDF - 278 ko)

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |