La campagne internationale "Our land our Business"

La campagne internationale "Our land our Business"

En ce moment même, des millions de personnes sont expulsées de leurs terres car des droits exceptionnels sont accordés à des entreprises.

La Banque Mondiale est à l’origine de cette tendance destructrice avec ses classements Doing Business qui obligent les pays à diminuer leurs normes environnementales, leur protection des travailleurs et leurs taxes pour réaliser une meilleure performance dans l’indicateur.

Le classement Doing Business de la Banque Mondiale donne des bonnes notes aux pays quand ils favorisent le ‘climat des affaires’. Cela consiste à faciliter l’entrée et les activités des entreprises étrangères dans les pays, en réduisant par exemple les procédures administratives, les règlementations sociales et environnementales, en diminuant les taxes ou en supprimant les obstacles au libre-échange.

Avec le classement, la Banque Mondiale encourage également les réformes foncières qui tendent à faire de la terre une marchandise, pouvant être acquise facilement par des entreprises. Dans ce processus, le classement ne prend pas en compte les droits humains, le droit à l’alimentation, les droits économiques et sociaux, la protection des travailleurs ou la gestion durable des ressources naturelles.

plus d’information sur http://ourlandourbusiness.org/fr/


Présentation (PDF - 859.9 ko)

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |