Le CNCD-11.11.11 soutient les faucheurs d’OGM jugés en appel ce 3 juin !

Le CNCD-11.11.11 soutient les faucheurs d’OGM jugés en appel ce 3 juin !

Le CNCD-11.11.11 réitère son soutien aux 11 militants qui seront jugés en appel, ce 3 juin, pour avoir remplacé des pommes de terre génétiquement modifiées par des patates bio le 29 mai 2011.

Les OGM ne peuvent pas résoudre le problème de la faim dans le monde parce que ce problème n’est pas technique mais politique. Au contraire, il s’agit plutôt de développer des politiques commerciales et agricoles qui permettent aux agriculteurs de vivre de leur production. Or, les OGM rendent les paysans dépendants d’une technique qui a comme premier objectif d’assurer les profits des quelques multinationales.

Le CNCD-11.11.11 dénonce les méthodes dont ces dernières font preuve pour imposer peu à peu les cultures d’OGM à des populations qui n’en veulent pas, impliquant la criminalisation des citoyens qui questionnent leur utilité.

En septembre 2013, la justice a condamné 11 militants à des peines allant de 3 à 6 mois, accompagnées de mesures en dommages et intérêts à hauteur de 25.000 euros. Pourquoi ? Pour avoir remplacé des pommes de terre génétiquement modifiées par leur équivalente bio sur un champ situé à Wetteren. Tous ont décidé d’aller en appel face à ce jugement absurde. Ces 11 inculpés faisaient partie d’un groupe constitué d’une centaine d’activistes et plus de 90 comparants volontaires ont demandé à être jugés avec eux. Le CNCD-11.11.11 soutient leur démarche car la justice se doit, comme ce fut le cas en France, de reconnaître que ces actions relèvent de l’état de nécessité face à la dissémination d’une technique dont les conséquences n’ont pas été suffisamment évaluées et l’utilité trop peu débattue au sein des organismes de santé publique.

Le modèle hégémonique de l’agriculture industrielle démontre chaque jour un peu plus qu’il est inadéquat, car il détruit l’environnement et l’emploi rural. Or, de plus en plus d’experts s’accordent quant à la possibilité de nourrir la population mondiale croissante par l’adoption d’une agriculture durable. Orientons enfin la recherche agricole vers des techniques d’avenir !

Contacts presse :

Stéphane Desgain, chargé de plaidoyer pour le droit à l’alimentation au CNCD-11.11.11, +32 (0) 2 250 12 64, 0475/76 90 61, stephane.desgain@cncd.be Arnaud Zacharie, Secrétaire général du CNCD-11.11.11, +32 (0) 2 250 12 41, 0495/ 92 35 58, arnaud.zacharie@cncd.be, @ArnaudZacharie

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |