Pressions sur le Commissaire européen au commerce pour la prise en compte des effets indirects d’affectation des sols (ILUC) dans la politique européenne des agrocarburants.

Pressions communes sur le Commissaire européen au commerce pour la prise en compte des effets indirects d’affectation des sols (ILUC) dans la politique européenne des agrocarburants.

Information de dernière minute ce 7 mai 2012 et suite à la carte blanche publiée dans le journal le Soir du 2 mai (CETRI, Inter-Environnement Wallonie, CNCD-11.11.11,Oxfam-Solidarité, FIAN Belgium, PAN ) : même si la Commission a encore reporté sa décision finale, il semble que l’équilibre politique évolue favorablement . En témoigne le soutien – prudent, mais nouveau – affiché ce 2 mai par le commissaire belge Karel De Gucht à l’introduction de « facteurs ILUC » (facteurs permettant de comptabiliser les émissions indirectes de CO2 pour chacune des cultures utilisées dans la production d’agrocarburants, ce qui est l’option soutenue par les ONG).

Si le commissaire estime que les chiffres doivent encore être précisés, il souligne dans le même temps que les états ne doivent pas attribuer d’aide à des agrocarburants dont le bénéfice environnemental serait faible. Par ailleurs, il souhaite également que le problème du « food for fuel », c.-à-d. la concurrence entre débouchés alimentaires et énergétiques de l’agriculture, soit mieux pris en compte. Nous ne pouvons que le rejoindre sur ces points.

******************************************************

Au niveau belge aussi ca bouge avec le Ministre Magnette

Ce lundi 14 mai, les 27 ministres de la coopération au développement de l’Union européenne se sont réunis sous la présidence de la Haute représentante Catherine Ashton. C’est dans le cadre de ce conseil visant à s’accordé sur les orientations politiques à donner à la coopération au développement de l’Union européenne que le Ministre Magnette à plaidé pour plus de cohérence des politiques en faveur des objectifs de développement et que celle-ci soit concrètement en œuvre au niveau européen. Le Ministre citant notamment l’exemple de l’impact négatif de la politique européenne de soutien aux agro-carburants sur la sécurité alimentaire de pays dont l’Union et ses Etats membres soutiennent le développement, Paul Magnette a précisé que "il n’est pas acceptable que certaines politiques européennes détruisent des progrès réalisés dans le cadre de la politique européenne de développement."

******************************************************* Les organisations Inter Environnement Wallonie, Bond Beterleefmilieu, CNCD-11.11.11, Greenpeace Belgium, Oxfam Belgium, FIAN Belgium, Centre Tricontinental, Pesticide Action Network ont rappelé au Commissaire De Gucht qu’il devait respecter les engagements de la Commission et présenter une proposition législative qui oblige les producteurs de biocarburants de prendre en compte les effets indirects des changements d’affectation des sol dans l’évaluation de l’empreinte carbone des agrocarburants.

Cette prise en compte doit d’ailleurs être basée sur une méthodologie concrète et tenir compte des analyses scientifiques les plus récentes. Elle sont nombreuses à monter que la majorité des agrocarburants ont une empreinte carbonne catastrophique lorsque le facteur ILUC est pris en compte.

Vraiment verts les agrocarburants ?

Le Collectif d’organisations belges rappelle en outre qu’il est temps d’évaluer plus largement les impacts de la politique européenne agrocarburants sur le respect des droits sociaux, les accaparements de terres et la sécurité alimentaire comme le prévoit la Directive énergies renouvelables avec un rapport qui doit être présenté tous les deux ans au Parlement Européen. Le premier rapport devrait être présenté en 2012.


Letter to De Gucht (PDF - 291.8 ko)


Réponse de De Gucht (PDF - 53.4 ko)


Lettre ouverte aux commissaires signée par plus de 100 organisations européennes (PDF - 73.6 ko)


carte blanche : L’Europe laissera-t-elle les agrocarburants nuire au climat ? (PDF - 31.7 ko)

format imprimable

| Site réalisé avec SPIP, sous Licence de logiciel libre(GPL), optimisé pour FIREFOX | Administration | Espace membres |